Le roman Het televisie experiment de Bert 

Histoire de la télévision
https://www.histv.net

A propos de ce site

 

Pour être tenu.e informé.e des parutions de nouveaux articles, abonnez vous aux pages Facebook et Twitter "Histoire de la télévision"

© 2018 by André Lange.

Contact : histv3@gmail.com

twitter.png
M. BELLATI et R. ROMANESE, "Sulla rapidità con cui la luce modifica la resistenza elettrica del selenio", Atti d.Ist. veneto di scienze, lett. ed arti,, s. 5, VII, 2 (1881), pp. 1355-62
 
"De la rapidité avec laquelle change la résistance du sélénium", La Lumière électrique, n.16, avril 1882, p.380

Manfredo Bellati (1848-1932) est un chimiste italien réputé pour ses mesures des propriétés radioélectriques des éléments. Il a construit un électrodynamomètre très simple, qui a fait connaître son nom à l'étranger, puisqu'il s'agissait d'un instrument pratique, adapté à la mesure de courants très faibles, d'origine physiologique ou téléphonique.

En collaboration avec R. Romanese, il a publié diverses études sur le sélénium, dont un article sur la rapidité de résistance du métalloide : "Sulla rapidità con cui la luce modifica la resistenza elettrica del selenio", Atti d.Ist. veneto di scienze, lett. ed arti,, s. 5, VII, 2 (1881), pp. 1355-62. L'article ci-joint, paru dans La lumière, n.16 avril 1882 décrit l'expérience menée avec un photophone (modèle Bréguet), un galvanomètre différentiel, une lampe à pétrole et un disque perforé.

L'article de la revue française indique des conclusions un peu contradictoires, en résumant les conclusions "la résistance du sélénium est presque absolument constante" mais les "changements de résistance sont excessivement rapides et presque instantanés";

Il faut remonter à l'article original, en italien, pour comprendre que les conclusions des deux chimistes italiens étaient plus nuancées, et, en définitive, assez décevantes : 

Après avoir constaté que la résistance du sélénium ne varie pas selon la vitesse du disque, les deux auteurs indiquent clairement que d'autres séries d'expériences donnent des résultats nuls ou contradictoires et soulignent que les résultats n'étaient pas ceux attendus. Tout en remarquant que les résultats peuvent dépendre de la qualité de l'appareil de mesure, ils arrivent à la conclusion que le sélénium tel qu'ils ont utilisé se comporte sensiblement comme si la variation de résistance suite au passage de la lumière, ou vice e versa, était instantané. Le mot "sensiblement", souligné en italique, devant probablement être interprété comme une réserve sur l'importance de l'effet.

Toujours est-il que la synthèse des expériences de Bellati et Romanese a été connue en Angleterre par Ll. B. Atkinson, qui  dans son article "The Telectroscope - Dynamo-Machine - Heat Equivalent", English Mechanic and World of Science, 5 May 1882 retient que le changement de résistance atteint son maximum quasi immédiatement.

On peut se demander également si Paul Nipkow a eu connaissance des expériences de Bellati et Romanese et si celles-ci ne lui ont pas inspiré le recours au disque perforé comme méthode de balayage.

Bibliographie 

MEDICI, M., "BELLATI, Manfredo", Dizionario Biografico degli Italiani , Volume 7, 1970.

A.L., 23 mars 2018