Le roman Het televisie experiment de Bert 

Histoire de la télévision
https://www.histv.net

A propos de ce site

 

Pour être tenu.e informé.e des parutions de nouveaux articles, abonnez vous aux pages Facebook et Twitter "Histoire de la télévision"

© 2018 by André Lange.

Contact : histv3@gmail.com

twitter.png
Shelford Bidwell réalise les premières démonstrations de télé-photographie recourant au sélénium (1881)

Après leurs propositions et leur démonstration du 26 février 1881, Ayrton et Perry semblent avoir abandonnés assez rapidement leurs recherches sur la transmission des images. Il n'en va pas de même de Shelford Bidwell (1848-1909).

 

Shelford Bidwell est un physicien anglais, formé à Cambridge. Il semble qu'il ait mené le début de sa carrière scientifique à titre privé, bénéficiant de la fortune de son père.(1) Il devint Président de la Physical Society et Fellow de la Royal Society à partir du 4 juin 1886.

 

Il est un des premiers en Angleterre à s'intéresser de manière approfondie au photophone de Graham Bell et Samuel Tainter et aux propriétés photosensibles du sélénium, découvertes en 1873 par Willoughby SmithIl propose en novembre 1880 un nouveau type de cellule au sélénium et construit un "lecture photophone" qu'il démontre le 27 novembre 1880 devant la Physical Society lors de la visite de Graham Bell. Dans une conférence du 16 décembre à la London Institution, Oliver Lodge, autre figure montante de la recherche en électricité britannique, le remercie pour le prêt de cet appareil. Bidwell met également au point un appareil qui lui permet, le 5 janvier 1881, grâce aux propriétés du sélénium, de capter sur un papier sensitif les traces de la lumière d'une flamme de gaz.

 

Le 10 février 1881, il publie dans Nature un article "Tele-photography" décrivant un appareil plus sophistiqué, utilisant deux cylindres, qui permet de transmettre des images assez rudimentaires de losanges. Le 26 février 1881, il présente une conférence, accompagnée de démonstration,  à la Physical Society de Londres. Cette conférence a lieu lors de la même séance que l'intervention d'Edward Ayrton et John Perry L'article "Tele-photography" du Telegraphic Journal du 1er mars décrit de manière détaillée son appareil. L'appareil est conservé au Musée de Bradford. Bidwell présenta ensuite son appareil à la  Royal Institution, le vendredi 11 mars 1881, lors d'une des célèbres conférences du vendredi soir que Michael Faraday avait établies  afin de rendre la science accessible au public éduqué de la capitale et qui constituaient de véritables événements mondains.


Le 11 avril 1881, Bidwell présenta son appareil lors d'une réception scientifique en l'honneur du professeur Helmholtz au London University College. Selon un rapport contemporain: «L'expérience la plus intéressante de la soirée fut peut-être la transmission d'images d'objets naturels par télégraphe, l'image d'un papillon le plus magnifiquement transmis au moyen d'une plaque de sélénium. Cela a été démontré par la machine téléphotographique de M. Shelford Bidwell."(Nature, 14 avril 1881, p.563)

 

Bidwell était un conférencier attachant et ses présentations étaient recherchées pour les attractions dans le monde scientifique de 1881. Une autre présentation prévue le 26 mai 1881 à la London Society Arts of Arts a été annulée "en raison de l'indisposition sévère de M. Bidwell". De nouveau, le 5 septembre 1881, Bidwell présenta son appareil aux 2.500 visiteurs de la réunion annuelle de la British Association à York et, le 24 septembre 1881, à l'Exposition Internationale d'Électricité à Paris, à laquelle il participa, avec Edward Ayrton, comme membre de la délégation officielle britannique. Suite au succès de ces présentations, le magazine The Electrician manifeste son optimisme ;  "The telephotograph of Mr. Shelford Bidwell even gives us the hope of being able, sooner or later, to see by telegraph . . . This is a consummation so devoutly to be wished that the inventor who accomplishes it will be well worthy of apotheosis.” (The Electrician, December 3, 1881)

Les journalistes anglais, pourtant jusque là plus prudents que leurs collègues américains, se mêtent à rêver : "The telephotograph of Mr. Shelford Bidwell even gives us the hope of being able, sooner or later, to see by telegraph, and behold our distant friends through a wire darkly . . . With a telephone in one hand and a telephote in the other an absent lover will be able to whisper sweet nothings in the ear of his betrothed, and watch the bewitching expression of her face the while. . ." (The Electrician, December 3, 1881) 



 

(1) Cet article est très largement redevable aux informations sur Bidwell collectées dans la thèse de Heinrich RAATSCHEN, Die technische und kulturelle Erfindung des Fernsehens in den Jahren 1877 – 1882, Thesis, Heinrich-Heine Universität Dusseldorf, 2005. Voir également RAATSCHEN, H., "An evening of curiosity and bewilderment on which a butterfly enchants audiences in London and Paris", The Real History of Television, 3 May 2012.

Shelford Bidwell (1848-1909)

Comme le souligne Th. du Moncel dans son article . "La téléphotographie", (La lumière électrique, 19 mars 1881), la présentation de l'appareil de Bidwell est surtout importante en ce qu'elle démontre que l'hypothèse du recours au sélénium - proposée par d'autres avant lui - pour traduire les intensités lumineuses en impulsions électriques n'est pas absurde. Bidwell est en effet le premier à faire une démonstration publique, ce qui n'avait pas été le cas des auteurs précédents (De Paiva, Senlecq, Carey, Perosino, McTighe et les frères Connolly).

 

Par la suite, Bidwell semble avoir abandonné ses recherches sur la photo-télégraphie pour s'adonner à d'autres travaux sur le magnétisme des métaux, le phénomène de Hall, ... En 1895 cependant, il revient sur les propriétés du sélénium, attribuable selon lui non au sélénium pur mais à la présence de séléniures métalliques. Il consacre aussi plusieurs articles et un livre Curiosities of Light and Sight (1899) à la psychologie de la perception visuelle (effets de persistance rétinienne, effets stroboscopiques, etc.).


Bidwell réapparaîtra dans le débat sur l'utilisation du sélénium en 1907 et 1908 pour féliciter Arthur Korn et Edouard Bélin de leurs succès en matière de téléphotographie et pour exprimer son scepticisme sur les possibilités d'arriver jamais à une transmission d'images animées en recourant aux propriétés du sélénium. La première décennie du 20ème siècle est bien celle ou se séparent les problématiques de télé-photographie (transmission des images fixes) et de la télévision (transmission des images animées). La mémoire de Bidwell reste plus marquées dans les histoires de la télécopie que dans celle de la télévision.

André Lange, 23 décembre 2017.

Un des modèles de l'appareil pour transmettre des images (instrument to transmit pictures) de Bidwell actuellement conservé au National Science and Museum à Bradford.

L'image captée et l'image transmise par l'appareil de Shelford Bidwell (10 février 1881)

Schéma du téléphotographe de Bidwell (BIDWELL, S., "Tele-photography", Nature, 23, 10 February 1881, pp.423-424.)

L'appareil de Bidwell tel que représnté dans l'article "Tele-Photography"Telegraphic Journal, 10, 1 March 1881, pp. 82-84.

Cellule de sélénium de Bidwell (1881)

Publications de S. Bidwell ou sur ses travaux relatifs au sélénium, au photophone, à la phototélégraphie et à la perception visuelle.

BIDWELL, S., "The Recent Inventions for Reproducing the Sound of the Human Voice", Proceedings of the Musical Association, vol.5, 1878, pp.1-14.

 

BIDWELL, S., "The photophone"Nature, vol.XIII, pp.58-59, 18 November 1880

LODGE, O.J., "The relation between electricity and light", Lecture delivered to the London Institution, December 16, 1880, Nature, January 27, 1881.

"Physical Society, November 27"Nature, December, 16, 1880

"Lecture Photophone", Science, Vol. 1, No. 25 (Dec. 18, 1880), p. 304

Note on the construction of the photophone, The Electrician, 29 January 1881.

"Physical Society", January 22, Nature, Feb. 3, 1881

BIDWELL, S., "Tele-photography", Nature, 23, 10 February 1881, pp.423-424.

"Physical Society, 26 February" (1881), Nature, March 10, 1881 (Démonstration du photo-télégraphe de Shelford Bidwell du 26 février 1881). Compte-rendu dans The Electrician, 26 February 1881.

BIDWELL, S., "On telegraphic photography", Paper read September, 5, 1881, Transactions of Section G. Report of the British Association for the Advancement of Science,  John Murray, London, 1881, , pp.777-778.

"Tele-Photography"Telegraphic Journal, 10, 1 March 1881, pp. 82-84.

"Tele-Photography", Scientific American Supplement, n.290, July 23, 1881, pp.4624-4625.

BIDWELL, S., "Telegraphic Photography", The Electrician, Oct,1, 1881.

BIDWELL, S., "The effect of temperature upon the electrical resistance of selenium", Philosophical Magazine, 1881, vol.11, Issue 68, pp.302

 

BIDWELL, S. "Selenium and its applications to the Photophone and Telephotography", Notices of the Proceedings at the meetings of the Members of the Royal Institution of Great Britain, 9 (1979-1881), pp.524-535.

du MONCEL, Th., "La téléphotographie", La Lumière électrique, Paris, 19 mars 1881.

[du MONCEL, Th.], "Transmission électrique des images", La Lumière électrique, Paris, 9 avril 1881.

BIDWELL, S., "The electrical resistance of selenium cells", Philosopphical Magazine, 1883, vol.15, Issue 91, pp.31-35

BIDWELL, S., "On the sensitiveness of selenium to light, and the development of a similar property in sulphur"; Philosophical Magazine, 1885, Vol. 20, Issue 123, p.178-191. (également publié in  Proceedings of the Physical Society of London, 1885)

BIDWELL, S., "Some experiments with selenium cells', Philosophical Magazine, 1891, Volume 31, Issue 190, pp.250-256.

BIDWELL, S., "On the recurrent images following visual impressions",  Proceedings of the Royal Society of London, 1894

BIDWELL, S. "The electrical properties of selenium", Philosophical Magazine, 1895, vol.40, Issue 244, pp.233-256.

REYVAL, J., "Les propriétés électriques du sélénium", L'éclairage électrique, 1895, pp.311-316

BIDWELL, S., "On the negative after-images following brief retinal excitation" Proceedings of the Royal Society of London, 1897

BIDWELL, S. "On subjective colour phenomena attending sudden changes of illumination"Proceedings of the Royal Society of  London, 1897

BIDWELL, S. Curiosities of Light and Sight, Swan Sonnenschein, London, 1899.

BIDWELL, S., "On negative after-Images, and their relation to certain other visual phenomena"Proceedings of the Royal Society of London, 1901

BIDWELL, S., "Practical Telephotography", Nature, 76, n°1974, 20 Aug. 1907, pp. 444-445.

BIDWELL, S., "Telegraphic photographic and electric vision", Letter, Nature, 4 June 1908, pp.105-106.