top of page
Le système de téléphotographie
par téléphone d'ATT (mai 1924)
The_Star_Press_1924_06_13_Page_15_edited

The Star Press, 13 June 1924

ATT Electrical World June 1924 pic.jpg

appareil de l'American Telephone and Telegraph utilisé pour la transmission des images entre Cleveland et New York (mai-juin 1924)

Bell April 1925 Coolidge.jpg

Une des photos du Président Coolidge transmise le 19 mai 1924 (The Bell System Technical Journal , v.4, April  1925, p.203)

En mai 1924, American Telephone and Telegraph (la future AT&T) annonce un système de transmission de photographie par téléphone. Le système fait l'objet d'une première démonstration a lieu entre Cleveland le 19 mai, avec l'envoi de 15 photographies vers New York (soit sur une distance d'environ 750 km), dont plusieurs du Président Coolidge. Le système est annoncé comme devant être opérationnel pour la Convention du Parti Républicain qui se tiendra en juin à Cleveland. Le 14 juin quelques photographies  de participants à la Convention sont publiées par divers quotidien. Dans le domaine de transmission des images, c'est la première intervention publique  de l'entreprise de télécommunications qui, avec les Bell Telephone Laboratories créés le 1er janvier 1925, va devenir un des acteurs majeurs du développement de la télévision aux Etats-Unis.

 

En parallèle, l'American Telephone and Telegraph assure la transmission des signaux radio, qui permet aux auditeurs d'une vingtaine de stations régionales de suivre pour la première fois en direct.les conventions des partis républicain et démocrate. 

Le rôle du Général John G. Carty

Comme le remarque l'article du New York Times paru au lendemain de l'expérience du 19 mai, l'invention de l'appareil était anonyme. La période romantique des inventeurs héroïques dans leur solitude touchait à sa fin, même si elle devait encore s'incarner pendant quelques années dans des figures telles que celles de John Logie Baird ou Philo T. Farnsworth. 

"The demonstration was anonymous, as far as the names of the engineers and other employees of the telephone company were concerned. It was said that so many engineers and scientists had cooperated in developing the new process that it would be unfair to mention a few names only and difficult to apportion the credit among those who played a part ... It was not a case of one man coming forward with a great discovery that cut the Gordian knot."

 

Les opérations sont dirigées par le General John G. Carty, qui théorise la recherche collective en laboratoire. John G. Carty s'est illustré comme inventeur dans le domaine de la téléphonie dès les années 1880. Il était devenu Général en 1921 après avoir servi l'armée américaine durant la Première Guerre mondiale.  Carty, était partisan des laboratoires de recherche industrielle au sein des entreprises. Il en était fermement convaincu de leur importance, puisque la recherche interne avait donné à AT&T la technologie nécessaire pour atteindre son objectif de connecter le pays.  Carty a choisi comme sujet de son discours présidentiel de l'AIEE, prononcé lors de la convention annuelle de l'AIEE de 1916, « La relation entre la science et la recherche industrielle ». Dans ce document, il exhorte toutes les industries à adopter la pratique de la recherche industrielle interne. Sa défense continue de la recherche industrielle a conduit Carty, en 1925, à séparer le laboratoire de recherche industrielle du système Bell de Western Electric et à l'établir en tant que filiale distincte d'AT&T, Bell Telephone Laboratories. Les Bell Labs sont généralement considérés comme le laboratoire de recherche industrielle le plus important du XXe siècle. Carty a été président du conseil d'administration des Bell Labs de 1925 jusqu'à sa retraite en 1930.

john j Carty_edited.jpg

Le Général John G. Carty (1881-1932), , Vice-Président de l'American Telephone and Telegraph

Atlantic_City_Gazette_Review_1924_06_04_10.jpg

Une des photographies du Président Cooldridge transmise le 19 mai entre Cleveland et New York,

The Gazette Review, 10 April 1926

Bell April 1925 Coolidgeb.jpg

Détail d'une photographie transmise par téléphone

The Bell System Technical Journal , v.4, April  1925, p.192)

The_Tampa_Tribune_1924_06_01_4.jpg
Les photos de la démonstration du 19 mai 1924

II nous est assez difficile d'apprécier la qualité des photographies qui ont été transmises les 19 mai et 13 juin. Les expériences ont été saluées par la presse de l'époque. Les exemples que nous avons pu recueillir sont tributaires de la qualité d'impression des journaux et de la qualité de leur reproduction dans les versions scannées disponibles dans les hémérothèques numériques. Ces reproductions sont elles-mêmes souvent issues de l'archivage sur microfilm. La reproduction dans The Bell System Technical Journal est probablement la plus fidèle (en supposant que le laboratoire n'ait pas triché en reprenant la photographie initiale. Certaines reproductions font percevoir la texture linéaire des photographies transmises. Dans l'article qu'il consacrera à l'invention dans Science and Innovation H.W. Secor mettra en évidence la qualité des demi-teintes (half tones), ce que feront également H.E. Ives et ses collègues dans leur article de bilan, "The Transmission of Pictures Over Telephone Lines"publié en avril 1925,

secor _edited_edited.jpg

Détail de l'oeil du Président  Coolidge in H.W. SECOR, "Telephone Wires Carry Pictures", Science and Innovation, July 1924

Une des photis de l'expérience du 19 mai 1924

The Tampa Tribu, 1st June 1926

NYT 3.jpg

New York Tilmes, 20 May 1924

Chronicle_Tribune_1924_06_05_13.jpg

Chronicle Tribune, 15 June 1924

The_Kansas_City_Times_1924_06_05_17.jpg

Kansas City Times, 5 June 1925

Sc Amer .jpg

Scientific American, August 1924

Bell April 1925 bridge.jpg

Bell System Technical Journal , v.4, April  1925, pp.206

Descriptions du dispositif technique

Quatre jours avant la démonstration, une demande collectrive de brevet avait été déposée par Herbert E. Ives et ses collègues. (Transmission of pictures by electricity US1691071A Herbert E Ives and Maurice B. Long  Western Electric Co Priority 1924-05-14 • Filed 1924-05-14 • Granted 1928-11-13 • Published 1928-11-13)

Cette invention concerne la transmission d'images par électricité et plus particulièrement un système ayant une caractéristique de transmission linéaire. Dans une demande copendante de M. B. Long, Serial N°. 681 347, déposé le 18 décembre 1923, et le brevet E. C. Wente, N° 1 686 355, 2 octobre 1928, décrivent des systèmes de transmission d'images par électricité. Dans ces systèmes, une onde porteuse de fréquence vocale est modulée par un courant amplifié provenant d'une cellule photoélectrique qui elle-même est excitée de manière variable par des intensités lumineuses correspondant aux valves tonales des zones élémentaires de l'image. L'image est reproduite à partir de l'onde modulée par un modulateur de lumière. Dans la disposition Wente, l'onde modulée est imprimée directement sur les conducteurs mobiles du modulateur de lumière. Si des précautions appropriées ne sont pas prises, une distorsion peut être introduite par les éléments du circuit et un manque de fidélité de la reproduction en résultera. Un objectif de la présente invention est d'obtenir une reproduction fidèle. Un autre objectif est d'obtenir ce résultat en faisant fonctionner chaque agencement de circuit de manière linéaire. Ces objets sont atteints dans un mode de réalisation de l'invention en faisant fonctionner chaque élément de circuit dans une plage limite finie entre les extrémités de laquelle la caractéristique de l'agencement est linéaire. Le courant provenant d'une cellule photoélectrique est d'abord amplifié par un amplificateur à décharge électronique à deux étages, après quoi il est imprimé sur un modulateur de décharge électronique afin de moduler une onde porteuse de fréquence vocale. Après transmission au terminal de reproduction, l'onde modulée est amplifiée et imprimée sur le conducteur mobile d'une valve lumineuse à chaîne unique. Le mouvement de la corde provoque l'exposition d'un disque vierge sensible à la lumière pour reproduire l'image. L'ajustement est tel que la tension appliquée au premier étage de l'amplificateur est directement proportionnelle à la lumière incidente sur la cellule photoélectrique et au courant sur la cellule. Sortie de chaque étage de l'amplificateur et. du modulateur est directement proportionnelle à la tension appliquée aux appareils respectifs dans les limites de la lumière incidente. Il en résulte que l'onde porteuse a une amplitude finie supérieure à zéro aux deux limites de sa plage de travail. Une valve de lumière est fournie avec des mâchoires réglables qui ne limitent pas cette invention à la production d'un enregistrement d'image au niveau du récepteur à partir d'un enregistrement d'image au niveau de l'émetteur. L'invention s'applique également aux systèmes, par exemple, dans lesquels une image transitoire est produite au niveau du récepteur, comme dans certaines formes de systèmes de télévision

Pour une description déraillée du dispositif, on se reportera aux articles suivants :

ives US1691071_edited.jpg
US1691071.jpg
Annales_des_postes_télégraphes_et_[.._ed
bottom of page