Le roman Het televisie experiment de Bert 

Histoire de la télévision
https://www.histv.net

A propos de ce site

 

Pour être tenu.e informé.e des parutions de nouveaux articles, abonnez vous aux pages Facebook et Twitter "Histoire de la télévision"

© 2018 by André Lange.

Contact : histv3@gmail.com

twitter.png
INTRODUCTION A L'HISTOIRE DE LA TELEVISION

2. L'histoire de la télévision comme système technique


La télévision est d'abord une technique, ou plus exactement un système technique. Il n'est donc pas étonnant que les ingénieurs s'intéressant à la télévision aient cherché à écrire une histoire technique de la télévision (1). 

 

D'une certaine manière, l'histoire technique commence très tôt, avec les premiers "états de la question" qui, cherchent à rendre compte des premiers travaux menés. Tel est par exemple le cas de l'intervention de Constantin Perksy lors du Congrès international des électriciens qui a lieu à Paris dans le cadre de l'Exposition universelle de 1900 ou encore du chapitre consacré à la télévision par Arthur Korn et Bruno Glatzel dans leur Handbuch der Phototelegraphie und Telautographie (1911).

 

Les historiens de la télévision en tant que système technique utilisent  divers types de sources :

  • les archives des pionniers,

  • les témoignages des pionniers, lorsqu'il a été possible de les ecueillir avant leur mort, et, éventuellement, les témoignages de proches,

  • les candidatures de brevets et les brevets déposés dans les centres d'enregistrement,

  • les archives des entreprises de télécommunication et de l'électronique grand public,

  • la presse technique,

  • la presse de vulgarisation scientifique,

  • la presse grand public .

   

Les premiers véritables travaux historiques des développements techniques de la télévision, à partir des années 60 sont ceux des américains Albert Abramson, ingénieur chez CBS et Georges Shiers. 

Albert Abramson explicite ses hypothèses et sa méthode de travail :

  • hypothèse que chaque inventeur a connaissance de l'"état de l'art" et de la littérature relative aux découvertes et inventions précédentes,

  • hypothèse que chaque pionnier est effectivement l'inventeur de ce qu'il prétend avoir découvert. Les revendications abusives sont systématiquement écartées.

  • soucis de ne considérer comme vrai que les déclarations pour lesquelles il existe des témoignages tangibles.

 

L'intérêt d'un ouvrage tel que The History of Television est qu'il met bien en évidence le caractère collectif de l'invention de la télévision. Cette invention n'est pas présentée (comme c'est souvent le cas, par exemple, dans le domaine de l'histoire de la photographie,  du phonographe ou de la radio) comme le fait de quelques individus géniaux, mais comme le résultat d'un processus cumulatif qui s'étend sur plusieurs décennies et qui implique plusieurs centaines de chercheurs. Abramson arrive à replacer dans leur véritable contexte les prétentions de paternité de nombreux "inventeurs". Il montre aussi que l'invention de la télévision est issue de la mise en relation progressive de découvertes successives qui n'avaient pas nécessairement de cohérence initiale et que se situent dans différents domaines du savoir scientifique.

 

Comme l'histoire de l'invention du phonographe ou du cinéma, l'histoire de la télévision n'est pas exempte de polémiques. Ainsi, le rôle de Philo T. Farnsworth dans l'invention de la télévision électronique a récemment été réévalué face à celui de Zworykin, son concurrent plus souvent crédité, en grande partie grâce aux accords industriels qu'il passa avec la RCA dirigée par le Général Sarnoff. L'ouvrage de D.E. Fisher et M.J. Fisher utilise des documents issus des archives de Farnsworth, qui fut le rival malheureux de Zworykin et qui sombra dans l'alcoolisme après avoir abandonné ses recherches. Après une course aux brevets, c’est Zworykin, bénéficiant du soutien de la RCA du Général Sarnoff qui devait l’emporter en 1939.

L'histoire technique internationale de la télévision a été enrichie dans les années par les travaux d'un ingénieur britannique, Richard W. Burns. Son ouvrage Television - an international history of the formative years, IEE / Peregrinus, London, 1998 est certainement plus lisible que les travaux chronologiques et largement bibliographiques d'Abramson et de Shiers.

Un autre apport britannique incontournable est constitué des travaux d'un ingénieur écossais, Don McLean sur le grand pionnier que fut John Logie Baird. McLean a non seulement reconstitué la démarche de Baird mais il est même arrivé à récupérer quelques enregistrements sur disque 78 tours des diffusions de 1930. 

Les recherches historiques sur les aspects techniques de la télévision sont moins développées que dans les pays anglo-saxons. Ce sont essentiellement des anciens professionnels  (Jean-Jacques Ledos, caméraman à l'ORTF, qui a beaucoup investigué l'époque des pionniers de l'"époque du sélénium" et  Bernard Tichit, ingénieur électronique chez Thomson Broadcast) qui ont marqué des jalons importants. Quelques chercheurs français, en particulier Patrice Flichy, ont essayé de proposer une histoire des inventions inscrites dans leur dynamique sociale. L'exposition sur l'histoire de la télévision organisée par le Musée du CNAM et l'INA en 2015, l'accueil des collections de caméra de Bernard Tichit par la Cinémathèque, l'invitation faite enfin, en 2017, à Don McLean de venir présenter à Paris ses travaux à Paris indiquent peut être un réveil dans un domaine difficile, mais indispensable pour comprendre les autres aspects, économiques, politiques et sociaux de la télévision. Signalons aussi l'important travail du Programme de recherche EnsadLab/EN-ER/HIST3D sur l'Histoire de l'image numérique en France, dont les colloques organisés depuis 2009 fournissent une vision approfondie depuis les origines dans les années 60.

La parution, depuis le début du siècle, d'un nombre important de monographies sur les pionniers nécessite peut-être une nouvelle synthèse internationale des premières décennies de la télévision.. Mais les enjeux à venir d'une histoire technique de la télévision dans la seconde moitié du 20ème siècle ne peut faire l'économie de leur inscription dans la dynamique industrielle des grands groupes et des actions diplomatiques qui les ont accompagnées.

Pour plus de détail voir la page de bibliographie "Histoire technique".

Conférence de Mark Schubin sur les débuts de la recherche en matière de télévision (Recorded January 12, 2017 at the SMPTE Philadelphia Section meeting, QVC, West Chester, PA)

L'ouvrage classique sur l'histoire technique de la télévision : A. ABRAMSON, The History of Television, 1880-1941, Mac Farland, Jefferson and London, 1987. Moins connu, mais néanmoins indispensable, le deuxième volume The History of Television, 1942 to 2000, Mac Farland, 2002.