top of page

Dossier : Edison s'est-il intéressé à la vision à distance par l'électricité ?
 

 

1. Introduction. Thomas A. Edison et la télévision : une présence en creux.

La position de Thomas Alva Edison dans l'histoire de la télévision est curieuse et paradoxale. Inventeur du phonographe, du kinétoscope, de la lampe à incandescence et détenteur de 1093 brevets, est-il possible qu'Edison ne se soit pas impliqué dans le mouvement de recherche sur les possibilités de transmettre l'image à distance ? La question divise les historiens et ne pourra être résolue que lorsque tous les documents des archives et les différentes déclarations publiques de l'inventeur auront été soigneusement rassemblées et analysées. Le dernier volume du monumental projet d'édition The Papers of Thomas Edison  entrepris par l'équipe de Paul Israel et les John Hopkins University Press, paru en 2015, s'arrête en décembre 1887, alors que les années les plus importantes pour notre question sont les années 1888-1893.

 

Ni les biographies classiques d'Edison ni les ouvrages habituels de référence sur l'histoire des premières recherches sur la télévision n'apportent d'éléments significatifs à ce sujet. La plupart des biographies d'Edison que nous avons consultées ne signalent pas un éventuel intérêt pour les travaux de ses contemporains sur la vision à distance (1). Dans les publications du 20ème siècle, rares sont les historiens qui abordent la question.

Pourtant, on ne prête qu'aux riches et très tôt on a voulu voir dans Edison l'homme qui avait ou qui allait résoudre le problème de la vision à distance. Une mythologie s'est très tôt développée attribuant à l'invention d'un téléphonoscope. Edison lui-même, à plusieurs reprises (1889 et 1891) a laissé entendre aux journalistes qu'il travaillait sur un appareil de vision à distance, avant de déclarer tout bonnement en 1895 que la vision à distance n'était pas utile et même qu'elle était impossible.

 

En 1961, l'historien du cinéma Gordon Hendericks, qualifie les déclarations d'Edison relatives à la vision à distance "a mass of exaggerated publicity". Selon lui, Edison aurait donné la priorité à d'autres sujets et n'aurait évoqué la vision à distance que pour satisfaire le goût du public pour le sensationnel, "forced to scrape the bottom of the barrel to satisfy a public tha was accustomed to getting new sensations from him". (2)  En 1979, un des biographes, Robert Conot rapporte, sans citer de source, des propos tenus par Edison lors de sa réception à Paris : "He was in the process of developping a "far-sight machine", by means of which pictures could be transmitted, and expected soon to install the system between the laboratory and the phonograph works". (3). Sans plus. Quant aux ouvrages d'histoire technique de la télévision (Abramson, Burns), si ils évoquent le nom d'Edison, c'est au sujet de ses inventions classiques (phonographe, travaux sur le kinéscope, etc.) mais non sur la transmission des images à distance. Alerté par divers éléments (veille technologique sur le sélénium dans les scrapbooks de l'inventeur, déclarations à la presse parisienne en 1889, allusions de Raphael Eduard Liesegang, entretien avec Octave Uzanne en 1891), j'ai émis l'hypothèse sur ce site, dès janvier 2000, que l'intérêt d'Edison pour la question de la vision à distance avait été plus constant que l'on ne pouvait l'imaginer et que des investigations plus systématiques devraient être menées dans ses archives (4)

 

La plus grande accessibilité aux archives et aux articles de presse permet aux historiens de traiter la question plus en détail et de proposer de nouvelles lectures de l'intérêt d'Edison pour la question (5). Tirant profit de ces travaux et de nouveaux documents que j'ai pu identifier, il me paraît utile de proposer un nouveau dossier sur ce point d'histoire, étant entendu que la publication des prochains volumes des Edison Papers pourrait encore apporter de nouveaux éléments.

 

 

(1) La bibliographie sur Edison est abondante. Nous avons sélectionné ci-dessous les ouvrages les plus classiques et ceux qui sont aisément accessibles en ligne.

(2) HENDRICKS, G., The Edison Motion Picture Myth, University of California Press, 1961, pp.103-104 (cité in GALILI, p.78). Voir également HENDRICKS G., Origins of the American film, Arno Press, 1961, p.104

(3)  CONOT R., Thomas A. Edison. A Streack of Luck, Da Capo Press, New York, 1979, p.284.

(4) Voir notamment LANGE A. "Edison s'est-il intéressé à l'appareil de télévision de Raphael E. Liesegang ?, Histoire de la télévision, 17 janvier 2000; "Le mythe d'Edison inventeur de la télévision", 12 février 2002;

(5) HERBERT, S., A History of Early Television, Volume 1, Taylor & Francis, 2004

SPEHR P., The Man Who Made Movies: W.K.L. Dickson, Indiana University Press, 2008.

SCHUBIN, M., "What It Was Was Television", Schubin Café, 29 February 2012;

LANGE A., "Le mythe d'Edison et de ses trois appareils de vision à distance : telephonoscope, telephote et kinetograph", Histoire de la télévision, 16 décembre 2017, - 4 février 2018.

 

ROBERTS, l., , Visions of Electric Media, Television in the Victorian and Machine Ages, University of Amsterdam, 2019;

GALILI D., Early Television,  The Emergence of Television, 1878-1939, Duke University Press, 2020

edison dossier.JPG

Thomas Edison and the Invention of Movies, Source : Edison TV

 Ecrits d'Edison

 

EDISON T.A., The diary of Thomas A. Edison, Introd. by Kathleen L. McGuirk., Chatham Press, 1971 (Photocpie du journal écrit en 1885)

EDISON T.A., The diary and sundry observations of Thomas Alva Edison / edited by Dagobert D. Runes, Philosophical Library, 1948 (=Mémoires et observations traduit de l'anglais par Max Roth ; préface par Dagobert D. Runes, Flammarion, 1949 ; Traduction du chapitre "Close-up of a businessman with his eyes blindfolded" : Le royaume de l'au-delà, Jérôme Millon, 2015 

Archives d'Edison

Thomas A. Edison Papers" de Rutgers University

(A propos de ce site, voir : "The Undiscovered World of Thomas Edison", The Atlantic Monthly, December 1995. 

ISRAEL, J.B., NIER, K., CARLAT, L., The Papers of Thomas Edison, The John Hopkins University Press, Baltimore and London, 8 volumes parus.

Ouvrages sue Edison

BAXTER A., Illuminated progress : the story of Thomas Edison, Morgan Reynolds Pub., 2009

 

BURANELLI V., Thomas Alva Edison, Silver Burdett Press, 1989;

 

BURGAN M., Thomas Alva Edison : great American inventor, Compass Point Books, 2007;

COLLINS T.M., Thomas Edison and modern America : a brief history with documentsBedford/St. Martin's​, 2002.

 

CONOT, R., Thomas A. Edison. A Streack of Luck, Da Capo Press, New York, 1979

CRAMER C., Thomas Edison, Greenhaven Press, 2001.

DAVIS L.J., Fleet fire . Thomas Edison and the pioneers of the electric revolution, Arcade Pub, 2003

DELANO, M.F., Inventing the future : a photobiography of Thomas Alva Edison, National Geographic Society, 2002;

DICKSON W.K.L. and DICKSON A., The life and inventions of Thomas Alva Edison,  Chatto and Windus, 1894;

ELLIS K., Thomas Edison, genius of electricity, Priory Press, 1974

HENDRICKS, G., The Edison Motion Picture Myth, University of California Press, 1961.

ISRAEL P., Edison : a life of invention, John Wiley, New York, 1998.

MELOSI M.V., Thomas A. Edison and the modernization of America, Harper Collins, 1990

MORRIS E., Edison, Random House, 2019.

MUSSER, C. The Emergence of Cinema: The American Screen to 1907, Volume 1, University of California Press, 1990, p.68 ; MANNONI L.,op.cit. , p.364.

MUSSER C., Edison Motion Pictures, 1890-1900: An Annotated Filmography (Smithsonian Studies in the History of Film & Television), Smithonian Books, 1998.

WACHHORST W., Thomas Alva Edison, an American myth, MIT Press, 1981.

WEHRWEIN ALBION, M. The Quotable Edison, University Press of Florida, 2011

Films

Collection Inventing Entertainment: The Early Motion Pictures and Sound Recordings of the Edison Companies, Library of Congress

MUSSER C. et al. (ed.), Edison : the invention of the movie, Kino international, 2005;

André Lange, 26 juin 2020

bottom of page